Non classé

La remédiation cognitive

Les difficultés scolaires

L’école est un lieu d’apprentissage. Apprendre consiste à acquérir des savoirs, des habiletés et des attitudes qu’on ne possède pas au départ. Apprendre, c’est parcourir un chemin semé d’obstacles plus ou mois faciles à surmonter.

L’école rassemble dans des classes des élèves souvent différents dans leur rapport à l’école et aux apprentissages. Certains sont en phase avec la culture scolaire et sont disponibles aux apprentissages. D’autres, pour de multiples raisons, ne le sont pas ou n’y arrivent pas. La difficulté scolaire se traduit alors la plupart du temps par un niveau insuffisant lors des évaluations et s’accompagne souvent des jugements suivants: paresse, aucun effort, manque de motivation, de concentration, lenteur, agitation, agressivité…

Qu’est ce que la remédiation cognitive ?

La remédiation cognitive est un outil thérapeutique utilisé dans le cadre des déficits de l’attention et des troubles des apprentissages. L’objectif de cet outil est d’accompagner le patient (enfant, adolescent et parfois adulte) à développer ses structures cognitives et à apprendre des stratégies cognitives et méta-cognitives afin de compenser des processus déficitaires.

Afficher l'image d'origine

Elle permet d’entraîner et rééduquer les fonctions cognitives comme par exemple, l’attention, la mémoire, la motricité fine…. Elle peut aider votre enfant dans l’organisation de son travail, mettre en place des outils méthodologiques permettant d’optimiser ses résultats scolaires, l’aider dans la lecture et la compréhension des consignes, dans la prise de notes… tels sont les objectifs de ce suivi.

Les séances sont individualisées afin de répondre spécifiquement à ses besoins.

Quand mettre en place un accompagnement en remédiation cognitive?

La mise en place d’un travail de remédiation cognitive découle généralement d’un bilan effectué lui-même suite à des interrogations (du patient, de ses parents, de l’école…) concernant les capacités d’apprentissage du sujet. Cet outil peut donc être mis en place dès que des problématiques d’apprentissages apparaissent qu’il y ait un retard intellectuel ou non.

Même si l’interrogation concerne souvent les apprentissages scolaires, il est important de préciser que la remédiation cognitive ne s’inscrit pas dans une méthode et un programme scolaire. La remédiation permet au sujet de s’autoriser à expérimenter et développer ses compétences au sein d’un cadre ludique. Ce type d’accompagnement est donc tout à fait adapté à des enfants et ce même en bas âge.