Non classé

TCC des crises de colère

leo-animal-savannah-lioness-55814.jpeg

Tout comme l’anxiété et la peur, la colère a pour fonction primaire de permettre à un individu de répondre de façon adaptée à une menace.

Quand elle devient pathologique, elle doit être suivie de près pour connaître ses causes ou ses origines. Elle devient ainsi une souffrance pour soi et pour les autres.

La TCC peut aider de nombreuses personnes notamment les enfants et adolescents qui ont du mal à gérer leurs émotions.

La prise en charge de la colère pathologique en thérapie cognitivo-comportementale porte sur quatre axes principaux : comportemental, physiologique, cognitif, et émotionnel. Le travail psychothérapeutique sur ces différents axes permettra d’identifier les mécanismes de déclenchement et de maintien du trouble.

La thérapie permet au jeune de se familiariser avec ses émotions.  Par ailleurs, le psychologue essayera d’aider l’enfant impulsif à comprendre les enjeux de son comportement et à lui apprendre  à mieux gérer sa colère.

Bien que pouvant parfois paraître complexe, les objectifs de la prise charge en TCC sont en réalité clairs et définis : réduire la fréquence et l’intensité des accès de colère, améliorer l’humeur et l’estime de soi, mettre en place des stratégies adaptées dans les relations interpersonnelles.

Pour plus de résultat et de réussite dans ce processus long, il est fortement conseillé aux parents, enseignants et éducateurs suivant l’enfant de collaborer ensemble.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s